Business

ALPHA Haiti : Propagande , Showbiz ou Catalyseur pour l’éclosion d’un écosystème TIC Haïtien.

 

 

Le gouvernement Haïtien peut avoir un impact important sur la stimulation de l'innovation, même si le secteur privé en assume la responsabilité. Le « futur du travail » sera défini par les employeurs et les employés d'aujourd'hui. Si le gouvernement fournit un environnement bien connecté où les entreprises (STARTUPS) peuvent prospérer, il existe une énorme opportunité d'exploiter le pouvoir de la technologie pour servir la créativité humaine, l'empathie et le jugement.

La réalité est la seule fois où le gouvernement « crée » des emplois, c'est quand ils embauchent des employés du gouvernement

La nouvelle aurait été annoncée par le Président lui-même « Je me réjouis aujourd’hui de pouvoir lancer officiellement l’incubateur technologique ALPHA Haïti », a déclaré, d’entrée de jeu, le président Jovenel Moïse, qui s’était engagé, le 6 juin 2017 à mettre en place un Centre incubateur d’innovation technologique dans le pays. ​L'initiative aurait pour objectif de permettre aux jeunes entrepreneurs qui seront sélectionnés par l’Agence, d’équipés et formés dans les TIC. 

Le chômage des jeunes est l‘un des principaux problèmes de Port-au-Prince. Alors que plus de 75% des petites entreprises sont informelles, le taux de chômage des jeunes dans les zones urbaines atteint près de 60%.

Je pense aussi que nous arrivons au bon moment parce que même s’il n’y a pas encore énormément de projets qui émergent, les idées sont là, les talents sont là, seuls la visibilité et l’accompagnement ne le sont pas. Il faut noter que le taux de chômage parmi les jeunes est très important, l’entreprenariat est de par ce fait non plus une solution mais une nécessité pour accompagner ces jeunes dans leur insertion économique.

Nous pensons que les TIC, les énergies renouvelables et l’environnement car ils sont pour nous des domaines porteurs d’innovations et de démarches disruptives : le développement de contenu local est aujourd’hui quasi-inexistant, le taux de pénétration internet est en pleine croissance : plus de 1.3 millions d’utilisateurs. Le taux de pénétration mobile est de plus de 60% ; Ce sont des chiffres qui vont évidemment continuer d’évoluer à la hausse et donc de potentiels besoins locaux auxquels il faudra trouver des réponses.

Le développement des villes est également à repenser (assainissement, recyclages, écodéveloppement), enfin le pays regorge de fortes réserves d’énergies renouvelables (éolien, solaire, hydro-électricité…) qui sont très faiblement exploitées.

Malgré l’engouement actuel pour le numérique, les différents acteurs sont loin d’encourager et de faire la promotion d’une véritable culture numérique dans la société Haïtienne en tirant pleinement profit de la technologie. 

L’innovation n’est pas une notion nouvelle en Haïti. Pour survivre, l’être humain doit constamment innover et s’adapter. Pour la grande majorité des jeunes Haïtiens, l’innovation est une nécessité, qui leur permet de faire face à la précarité du quotidien. La situation actuelle et les perspectives d’avenir étant très équivoque ​. Il est urgent de recourir à la science et à la technologie dans les innovations traditionnelles, ou d’y recourir davantage.

Il est fondamental d’inculquer aux jeunes, particulièrement dans les zones rurales, la culture de l’entrepreneuriat. On pourrait mettre en place au niveau local des groupes d’appui à l’entrepreneuriat qui offrent des formations aux compétences entrepreneuriales fondamentales et aux technologies.

En outre, le développement des infrastructures de TIC et la promotion de la recherche-développement scientifique et technologique exigent un ferme engagement politique ce qui fait défaut dans ce pays. 

Il est donc primordial que les leaders Haïtiens mènent des politiques pour faciliter un accès équitable aux TIC et à une éducation de qualité, favoriser la recherche-développement, autonomiser les jeunes, stimuler la culture de la créativité et de l’innovation, éliminer les barrières socioéconomiques et faciliter l’accès aux financements. Ils pourront ainsi créer les conditions pour que les principales parties prenantes, à savoir les organisations de la société civile, les partenaires de développement, les acteurs du secteur privé et les associations communautaires puissent aider les jeunes à tirer parti des nouvelles perspectives offertes par l’innovation et les nouvelles technologies.

Haïti est de par ce fait un terreau d’opportunités pour le développement de projets innovants. Des projets de qualité existent en Haïti et au sein de sa diaspora, mais ils ne sont pas visibles car l’écosystème n’est pas favorable à la promotion de ces démarches…Longue vie à l'initiative et Souhaitons  qu’Alpha Haïti n'est pas un autre instrument de propagande politique parce que "Dans un monde qui bouge, il vaut mieux penser le changement que changer le pansement".

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

An emerging technology news provider world wide. It helps reader to get the updated technology news. A right place for knowing the emerging technology, mobile technology, software, infrastructure and its business.

Reader one stop place for all tech news.

Copyright © 2016. Poweredby WordPress, Designed & Maintained by Umer Qaisar.

To Top