Entrepreneur

Haiti: essayons l’innovation,l’entrepreneuriat social comme outil de lutte contre la pauvreté et l’exclusion

Les chercheurs en gestion considèrent que l’entrepreneuriat social offre des solutions innovantes aux problèmes de la pauvreté et de l’exclusion (Roberts, Woods 2005; Austin & al. 2006; Dorado 2006, Austin & al. 2006). Selon Cornwall (2006), l’entrepreneuriat social joue un rôle déterminant dans la production de solutions améliorant les conditions de vie des plus démunis. Il facilite l’intégration sociale (Wallace 1999) et produit des solutions très innovantes et adaptées (Thompson 2002). Selon d’autres auteurs, l’entrepreneuriat social fait émerger des leaders sociaux particulièrement actifs. Ils revendiquent et accélèrent les innovations sociales. Face aux politiques publiques, ils offrent des solutions plus flexibles et adaptées, plus proches du terrain et des difficultés quotidiennes (Sullivan, Mort & al. 2003). En ce sens, Shaws et al. (2002) mettent en exergue le dynamisme de personnalité des entrepreneurs sociaux. Smallbone et al. (2008) valorisent les initiatives provoquées par la création d’emplois sociaux, la multiplication des sources de financement, l’encouragement des valeurs de solidarité et de soutien des populations démunies. Bref, comme le notent Dees (2001), Sullivan et al. (2003), la production d’innovations sociales est au cœur de l’entrepreneuriat social.

Ces recherches précisent combien il est utile d’encourager l’entrepreneuriat. Elles montrent que l’entrepreneuriat social est une source remarquable d’innovations sociales. Mais elles n’identifient pas les facteurs favorisant la production d’innovations sociales, elles n’expliquent pas comment ces organisations parviennent à innover. Ce faisant, elles ne permettent pas d’en tirer des enseignements qui permettraient d’encourager les innovations sociales.

imgres992865_461061223984807_820004097_n

Max Chauvet, a invité les institutions de formation à développer le goût de l’entrepreneuriat auprès de la nouvelle génération. « Il faut réinventer la façon de concevoir des business en Haïti », a-t-il souligné, tout en insistant sur la nécessité d’aller par une culture de l’innovation au-delà des sentiers battus de l’entrepreneuriat local. « Aujourd’hui, le commerce est essentiellement basé sur les produits importés », a déploré M. Chauvet, qui a plaidé pour la mise en place de mécanismes de liaisons entre universités et secteur privé haïtien pour apporter des réponses concrètes et proportionnelles aux défis de développement national. A ce sujet, le patron du quotidien centenaire haïtien a conseillé aux hommes d’affaires de demain de concevoir de préférence des entreprises de production afin de créer de nouvelles richesses nationales, tant nécessaires à la satisfaction des besoins de la population.

Description du modèle de Staw

Le modèle de Staw (1990) repose sur différents facteurs. Il s’appuie sur la pensée divergente des individus et sur des structures, afin de créer ou saisir des opportunités. Grâce à la création d’une coalition autour de l’idée, les idées créatives sont protégées contre les pressions organisationnelles qui, dans une seconde étape, les transformeront en projet collectif. Ainsi, « le mode de sélection des projets, le nombre de projets que l’organisation poursuit simultanément, le point à partir duquel la sélection s’effectue, ont une influence importante sur le maintien d’un niveau élevé de créativité » (Staw, 1990).

Il met ainsi en exergue les principaux leviers favorisant la production d’innovations, notamment :

  • La pensée créative et la volonté de développer des projets innovants;

  • La capacité à accepter et reconnaître les différences et les divergences;

  • La capacité de l’organisation à protéger les idées contre les pressions normatives;

  • L’existence d’une structure flexible et réactive sachant recueillir et valoriser les idées.

    Toutefois, le développement durable, la capacité à produire de la valeur sociale et humaine, la construction d’une légitimité non exclusivement économique, sont des défis aujourd’hui présents pour les organisations. Dans ce contexte, les regards croisés entre les logiques économiques et caritatives offrent des réflexions pertinentes.

    « Il faut que chaque citoyen reconnaisse que son existence ne se limite pas à une quête permanente d’un bonheur individuel ou personnel » Jerry  Tardieu

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

An emerging technology news provider world wide. It helps reader to get the updated technology news. A right place for knowing the emerging technology, mobile technology, software, infrastructure and its business.

Reader one stop place for all tech news.

Copyright © 2016. Poweredby WordPress, Designed & Maintained by Umer Qaisar.

To Top