Business

Haiti la Portabilité de Numéro Fanfaronnade des Très Mauvaises Habitudes des Monopoles

“la liberté et le choix des consommateur Haïtiens mettent en jeu notre responsabilité dans le secteur des Tics. Cela doit pousser Digicel et Natcom à donner un meilleur service de qualité aux clients.” Henry Beaucejour, Chairman Haitian Caribbean Information Technology Council (HACARABTECH)

Si les consommateurs Haïtien se réjouissent de cette avancée qui devrait leur faire bénéficier des avantages du procédé qui leur permet de changer d’opérateur tout en conservant leur numéro de portable, sont ils pour autant préparés  à se l’approprier en faisant jouer la concurrence  pour pousser les opérateurs à tout mettre en œuvre pour offrir la qualité de service, les tarifs et une meilleure couverture pour  les retenir ?

– Le transfert du numéro d’ un opérateur de téléphonie mobile vers un autre

– Le transfert d’un numéro d’un opérateur fixe vers un opérateur de téléphonie mobile. Ce type de portabilité intervient lorsqu’un abonné du téléphone fixe abandonne complètement l’usage du téléphone fixe pour passer au téléphone mobile. Cette situation de transfert implique un « dégroupage total » : La portabilité -dans cette hypothèse- vise à transférer le numéro fixe de l’abonné directement vers le numéro utilisé par son téléphone mobile.

– Le transfert d’un numéro fixe d’un opérateur à l’autre ou d’une région à l’autre chez le même opérateur. (wikipedia)

Mode d’emploi

Dans plusieurs pays où elle a déjà été mise sur pieds, l’usager doit d’abord – gratuitement – résilier son contrat avec l’opérateur dont il divorce avant de pouvoir profiter de sa nouvelle union.

Si au début, le changement d’opérateur intervenait plusieurs jours après la demande, la portabilité est désormais beaucoup plus rapide dans les pays où elle est déjà disponible.

Pour plusieurs spécialistes, la portabilité n’est fonctionnelle et utile en Haiti si le processus est gratuit, rapide et sans complication.

Un outil de pression pour les régulateurs

Dans plusieurs nations africaines, la lancement de la portabilité n’a pas suscité un grand engouement auprès des populations. En effet, plusieurs consommateurs ont estimé le processus caduc, mettant en avant la médiocrité ambiante de l’environnement des Télécoms ou leur manque de compréhension des tarifs appliqués par les opérateurs.

Selon les réticents, il ne servait à rien de quitter un mauvais service pour en rejoindre un qui serait pire. Pour d’autres, la solution des téléphones pouvant accueillir 2, 3 ou 4 cartes SIM leur permettait déjà de profiter des plaisirs de la portabilité.
En réponse à cela, les autorités de régulation ont tenu à mettre en avant la pression qui serait automatiquement imposée aux opérateurs qui, effrayés par le départ de leurs abonnés tiendraient à faire un meilleur travail.

En effet, outre les taxes qui peuvent leur être imposées, les opérateurs prendraient le départ d’un abonné vers un réseau concurrent comme la pire chose qui pourrait arriver.

La portabilité est une fonctionnalité qui rend le marché plus compétitif et renverse la logique et la stratégie de l’opérateur en l’obligeant à mettre l’accent autant sur le « recrutement » que sur la « rétention du client”. Donc sa stratégie sera basée plus sur un meilleur service: la qualité, les tarifs et la couverture du territoire deviennent les leviers pour attirer et retenir les clients.

Sous cette perspective même si c’est un (1) seul usager qui a effectivement fait le portage de son numéro, c’est un succès ; car pourrait signifier que les opérateurs ont fait les efforts nécessaires pour retenir leurs clients.

Il est grand temps pour réitérer l’engagement du sphère TIC « à prendre en compte le développement du secteur et à lutter pour la défense des intérêts des consommateurs » Nadine P.Hwuang Phd , Executive Secretary of HACARABTECH.

Ainsi,lorsque le processus a été bien engagé ou encore bien implementer,la portabilité est une aubaine pour les consommateurs qui peuvent changer d’opérateurs sans courir le risque de perdre le contact avec leur réseau.

Toutefois, la portabilité va permettre de garantir le développement d’une vrai concurrence saine et effective sur le marché Haïtien qui va démontrer la vitalité du secteur des telecommunications en Haiti.

 

Straff

 

 

Note de press :

Haïti-Télécommunications : Le Conatel annonce la portabilité pour janvier 2015

http://www.alterpresse.org/spip.php?article16848#.WFc686IrJWJ

P-au-P, 08 août 2014 [AlterPresse]— Dans six mois (d’ici février 2015), les clientes et clients des deux principales compagnies, opératrices de téléphonie mobile en Haïti, pourront changer facilement de compagnie, tout en conservant leurs numéros initiaux, informe le directeur du Conseil national des télécommunications (Conatel), Jean-Marie Guillaume.

« Notre objectif, c’est le 1er janvier 2015. Nous avons un expert, très respecté des 2 compagnies opératrices et capable de donner un bon résumé de l’avancement du processus », déclare Guillaume, en marge d’une conférence de presse, dans la matinée du 07 août 2014, au bureau du premier ministre Laurent Salvador Lamothe.

Les deux principales compagnies opératrices, actuellement sur le terrain la Unigestion Holding S.A. (Digicel) et la Natcom – dans laquelle l’État haïtien possède 40% d’actions, devraient techniquement être à point simultanément, pour une meilleure gestion du service de téléphonie, souhaite le Conatel.

L’option de portabilité devrait permettre aux clientes et clients de changer de compagnie fournisseuse, au cas où ils le jugent nécessaire pour diverses raisons (déception par rapport à la qualité de service de l’une ou l’autre compagnie, entre autres).

La Digicel a commencé une campagne, demandant aux consommatrices et consommateurs de la Natcom d’apporter leurs puces Natcom, pour recevoir une puce de la Digicel en échange.

« Une promotion très agressive », reconnaît Jean-Marie Guillaume, qui affirme avoir rappelé la Unigestion Holding S.A. à l’ordre.

Les détaillantes et détaillants des produits de la Unigestion Holding S.A. (Digicel) ont nourri la rumeur que leur compagnie fournisseuse serait sur le point d’acheter la Natcom.

Ce qui est faux, selon le Conatel. [srh kft rc apr 08/08/2014 9:30]

 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

An emerging technology news provider world wide. It helps reader to get the updated technology news. A right place for knowing the emerging technology, mobile technology, software, infrastructure and its business.

Reader one stop place for all tech news.

Copyright © 2016. Poweredby WordPress, Designed & Maintained by Umer Qaisar.

To Top