Mobile

Haiti: l’avenir de la transformation numerique sera aussi féminin

La disparité de la fracture numérique entre les sexes est non seulement un  problème social et d’égalité, mais aussi un défi essentiel pour une croissance économique durable, une inclusion financière, et une Haiti  véritablement connectée. Malgré d’importants progrès de pénétration du mobile au cours des dernières années en Haiti , la région abrite plus de  de femmes non connectées.

Les dernières recherches de la GSMA (association regroupant plus de 800 opérateurs du mobile dans le monde) montrent que le secteur mobile apporte une contribution substantielle au PIB, avec un total d’environ 100 milliards $ en 2014, et il est appelé à atteindre 166 milliards $ d’ici 2020. Des rapports ont indiqué qu’en réduisant l’écart entre les sexes dans l’accès et la possession d’un téléphone mobile. Non seulement cela augmentera le PIB, mais si nous pouvons travailler à accroître le nombre de femmes qui ont accès aux services mobiles, cela aura un effet important sur de nombreuses industries, cruciales pour la croissance, y compris l’agriculture, la santé, les services financiers, et à travers l’innovation de l’administration publique.

l’innovation des TIC concerne spécifiquement les femmes est le Midwife Mobile par la Fondation Grameen. C’est un service mobile gratuit qui permet aux femmes et à leurs familles de recevoir des SMS et/ou des messages vocaux dans leur langue maternelle, leur offrant des informations pertinentes et en temps opportun, tout au long de la grossesse et la première année après la naissance.

Malgré les avantages sociaux et économiques, la question de savoir comment nous connectons plus de femmes demeure. une réponse évidente se trouve avec les responsables  ; nous avons besoin de poser cette question de façon plus agressive au niveau local, afin qu’elle soit inscrite au programme des Plans Nationaux de Développemen en Haiti. Très souvent nous omettons la réduction de l’écart numérique entre les sexes dans nos conversations qui se concentrent sur la croissance inclusive à travers l’innovation et la création d’opportunités d’emploi.

Les images colportées par les parents et les enseignants contribuent aussi au fait que les jeunes filles continuent d’être en minorité dans les métiers de l’informatique. Les modèles féminins font défaut. Pourtant, en recherchant dans les archives de l’ère informatique, on trouve plus d’une femme ayant joué un rôle fondamental dans l’invention de ces nouvelles technologies.

Informaticiennes célèbres comme modèles

content6-Girlsday-500x280

Grace Hopper, autour de 1960, devant le tableau de commande d’un UNIVAC, le premier ordinateur commercial fabriqué aux USA. Image: flickr.com/Public.Resource.org

Ainsi par exemple, l’informaticienne Américaine Grace Hopper a eu l’idée dans les années 1940, d’élaborer une langue de programmation plus intelligible que le code numérique en vigueur à l’époque. «Il est vital de prendre congé de l’image dépassée du “nerd” masculin enfermé dans sa chambre et de créer de nouvelles perceptions plus réalistes des métiers de la branche informatique», déclare Jörg Aebischer, directeur d’ICT-Formation professionnelle Suisse. Une bonne manière de déconstruire ces préjugés est de participer à des journées d’information en entreprise.

Nous devons fournir un engagement continu afin d’assurer une représentation équilibrée des sexes pour qu’une croissance inclusive se produise, ce qui est essentiel à l’émergence d’Haiti . Il ne suffit pas que de mettre en place des programmes. Ces initiatives doivent être encouragées activement à tous les niveaux de l’entreprise. Donc, que ce soit au niveau de la direction ou celui des fonctions de débutants, il faut fournir des postes et des opportunités d’emploi qui reconnaissent une distribution plus égalitaire entre les sexes à travers tout l’écosystème mobile.

Ce secteur est en pleine expansion et nous avons besoin de plus de femmes impliquées dans cette croissance. Beaucoup de filles et de femmes n’ont pas profité de cette occasion pour diverses raisons, telles que les barrières culturelles.

Nous pensons que les entreprises ont  un rôle à jouer, en jetant les bases pour l’égalité et l’autonomisation des femmes. Nous faisons cela de différentes façons, en abordant la question du déséquilibre actuel de la représentation féminine chez Digicel,Natcom et Access Haiti etc, et en faisant en sorte que nos collègues masculins comprennent que la diversité n’est pas une menace pour eux, mais plutôt, un avantage concurrentiel pour notre entreprise.

Ce sont des étapes importantes pour le changement des déséquilibres traditionnels. Mais il est clair qu’il y a toujours des défis importants à surmonter. Et pendant que quelques entreprises s’efforcent de faire la différence, pour vraiment changer les inégalités du passé entre les sexes, toute l’industrie dans son ensemble doit  intervenir et s’impliquer d’avantage.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

An emerging technology news provider world wide. It helps reader to get the updated technology news. A right place for knowing the emerging technology, mobile technology, software, infrastructure and its business.

Reader one stop place for all tech news.

Copyright © 2016. Poweredby WordPress, Designed & Maintained by Umer Qaisar.

To Top