Business

Haiti:Des coûts et des souffrances de l’internet

 

J'ai eu récemment l'occasion de voir une offre de service d'un fournisseur local pour une connexion Internet. La proposition était de USD1 500.00 pour 10 mégabits par seconde. J'ai perdu le souffle, j'ai failli m'étrangler et tout cela a causé des palpitations à n'en plus finir. À mon âge, je pourrais me passer de ces émotions.

Le choc a néanmoins provoqué une intense curiosité sur la réalité des prix de l'offre Internet. J'ai donc fait une petite analyse rapide basée sur les prix affichés sur la Toile.

Premier constat donc, et tenez vous bien. Ces 1 500 dollars pour 10 mégabits par seconde? La Natcom fait trois fois plus cher pour la même bande passante, soit USD 4 500. Le moins cher, en tout cas à l'affiche, c'est Access Haïti avec les 10Mbps à USD249. Si Natcom est dans la lune, Access au moins est dans la stratosphère. Digicel, malheureusement, n'affiche aucun prix au-delà des connexions WiMax qui ne dépassent pas 2Mbps et ne sont pas non plus bon marché. On peut supposer qu'ils sont quelque part en orbite, entre Access et Natcom. En termes de coût par Mbps, la Natcom prend encore la palme du plus cher: USD1 072 (0.5Mbps à USD536). En comparaison, Access est en moyenne 40 fois moins cher, avec une offre aux environs de USD25 pour presque tous les plans.

En attendant, sur terre, là où nous voudrions bien utiliser l'Internet à son potentiel, la moyenne mondiale du Mbps 6 avoisine les 4 dollars.

Notez que je n'ai fait aucune attention aux questions de qualité, de garantie, de niveaux de service. Je traite toutes les connexions comme équivalentes. Simplement parce que, quelle que soit la technologie, l'objectif est d'offrir un accès à l'Internet à un coût raisonnable. Ce que je constate, c'est que tous les coûts sont déraisonnables et dans le cas de la Natcom, astronomiques. Dans tous les cas également, les technologies déployées localement permettent des prix nettement inférieurs. La Natcom fait une différence entre FTTH (Fiber to the home) et IPLL (IP Leased Line). Tous les services de la Natcom passent par une fibre optique. Le "Leased Line" des années 80,90 (T1, E1, ATM …) coûtait cher parce que c'était une connection câblée, dédiée à des communications entre deux points fixes. Avec l'Internet, ce genre de câblage n'existe plus. Tout ce qu'indique le terme est qu'il s'agit d'une part de connexions symétriques avec la même bande passante dans les deux sens et, d'autre part, que la vitesse est garantie constante à la valeur nominale. C'est-à-dire que si on vous promet 1Mbps, vous avez littéralement 1Mbps 24/24, 7/7. Oui, ça coûte plus cher, mais pas 100 fois plus cher que la moyenne mondiale. D'ailleurs, ce sont les même techniques qui sont utilisées pour gérer tous les niveaux de service.

De même, les connexions WiMax de Digicel sont extrêment fiables et flexibles. Cette technologie n'aurait jamais été développée si elle n'avait été également capable d'être compétitive. À 50 ou 100 dollars et plus le Mbps, la Digicel est certes moins chère que Natcom, et même si ses prix ne sont pas astronomiques, ils n'en sont pas moins faramineux. Et d'ailleurs, même si leurs prix ne sont pas affichés, je n'ai aucun doute que leur équivalent du IPLL de Natcom n'est pas particulièrement meilleur marché.

Access Haiti fait ici figure de bon citoyen et peut se donner bonne conscience. Ils offrent aussi bien la fibre optique que le WiMax. Ce qui prouve bien ce que j'ai dit plus haut. Il n'en est pas moins vrai que ses prix sont au moins 5 à 6 fois plus cher que la moyenne mondiale. Et je dis bien la moyenne mondiale. Les champions de l'Internet à bon marché, dont le Japon, la Corée du Sud, Singapour, Hong Kong, la Suède, la Roumanie tournent autour de USD0.05. Laissez-moi répéter cà: 5 cents le Mbps. Sur cette base, même Access Haiti est 400 fois plus cher. Ils utilisent tous les mêmes technologies que nous.

Entre-temps, j'ai recommendé à mon client d'envoyer une caisse de Vaseline à son fournisseur, qui en aura bien besoin. 

Source Lenouvelliste 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

An emerging technology news provider world wide. It helps reader to get the updated technology news. A right place for knowing the emerging technology, mobile technology, software, infrastructure and its business.

Reader one stop place for all tech news.

Copyright © 2016. Poweredby WordPress, Designed & Maintained by Umer Qaisar.

To Top