Innovation

HAITINUMERIQUE2030 :Investir dans l’homme plus que dans l’outil

“Les technologies servent d’abord les intérêts des plus riches, des plus qualifiés pour les utiliser… Souvent au moins parce qu’elle est d’abord conçue pour eux.”

Les ordinateurs peuvent être bénéfiques dans les bonnes écoles, mais peuvent-ils avoir un effet là où les écoles sont mal gérées et les enseignants absents, les téléphones mobiles peuvent-ils avoir un effet sur la santé si l’infrastructure médicale est inexistante ?.Les ordinateurs n’ont pas pour vocation de remplacer l’éducation en tant que telle, mais de permettre aux enfants d’apprendre autrement.

On entend la même remarque des promoteurs de solutions de santé mobile là où il n’y a rien : c’est un moyen d’amener un bout de réponse, quand toutes les autres sont tout aussi difficiles à apporter. […]. “L’application de la technologie à des fins progressives suppose aussi un engagement politique !”

Malgré le nombre élevé de téléphones mobiles dans le monde, la demande à grande échelle ne constitue pas la preuve d’une valeur pour la société. Selon  Toyama, “qu’au moment de décider d’allouer des ressources entre la technologie et le capital humain, il faut toujours investir dans ce qui fait le plus défaut. Les écoles doivent avoir une meilleure administration, les cliniques du personnel fiable, les individus de la formation… Maintenant que les téléphones mobiles sont partout, nous allons peut-être enfin pouvoir mettre l’accent sur les capacités humaines”.

“Le taux de pauvreté aux Etats-Unis a stagné autour de 13 %, demeurant honteusement élevé pour l’un des pays les riches du monde”, rappelle le chercheur. Soit les Américains – et les technologies – n’ont pas pour priorité de réduire la pauvreté, soit la meilleure technologie possible n’y peut rien. Il ne faut donc pas s’étonner que des pays ayant beaucoup moins de capacité que nous aient du mal à en tirer parti, estime le chercheur.

Toutefois,Ce n’est pas que la technologie est impuissante ou hors de propos, c’est que la technologie n’est pas le problème. La technologie n’est qu’un outil, son impact dépend de comment il est utilisé. Si l’outil ne construit pas une maison meilleure, peut-être que nous devrions investir davantage dans le charpentier.

Hubert Guillaud

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

An emerging technology news provider world wide. It helps reader to get the updated technology news. A right place for knowing the emerging technology, mobile technology, software, infrastructure and its business.

Reader one stop place for all tech news.

Copyright © 2016. Poweredby WordPress, Designed & Maintained by Umer Qaisar.

To Top