Entrepreneur

Jean-Baptiste Marc et Team LOGIPAM : pour une gestion des écoles par la technologie

Jean-Baptiste Marc est co-fondateur de Logipam, entreprise à la base du Système de gestion intégrée scolaire (SIGES). Formé en économie appliquée, en management, en management des systèmes d’information et en technologies de l’information, il ne manquait pas d’option pour orienter sa vie professionnelle. Mais son choix est sans équivoque : Logipam. Avec cette jeune entreprise, il veut révolutionner la manière dont l’école haïtienne est gérée.

Le SIGES est en un système intégré de gestion et d’accès à l’information scolaire qui répond aux besoins des écoles en termes de gestion académique et pédagogique et de gestion administrative et financière. C’est un logiciel gratuit, open source, disponible en français, en créole haïtien et en anglais. Ce produit peut être personnalisé en fonction du type d’écoles : fondamentales et secondaires ; professionnelles et techniques ; privées et publiques ; en milieu urbain et rural. Ce système peut être aussi utilisé par les réseaux d’écoles, les organisations de parrainage et les projets éducatifs, etc. Depuis plusieurs années, ce système mis en place par Logipam, rythme la vie de Jean-Baptiste Marc.

L’ancien étudiant du Centre de technique de planification et d’économie appliquée (CTPEA) présente le SIGES comme « le premier système d’information scolaire libre répondant aux besoins des écoles en Haïti et développé intégralement par des Haïtiens ». Pour Jean-Baptiste, SIGES s’associe à une nouvelle dynamique mondiale qui favorise « la production, le partage et la diffusion des connaissances susceptibles d’ouvrir des possibilités d’abondance, de qualité, de communautés vivantes, et donc d’innovation réelle  dans le secteur logiciel éducatif en Haïti. « L’accès gratuit (et à vie) au logiciel permettra à la majorité des écoles technologiquement exclues de s’approprier d’un système d’information performant, entièrement personnalisable, et adapté à leurs besoins réels », s’enorgueillit Jean-Marc, faisant référence au SIGES.

L’entrepreneur estime que « les systèmes d’information des écoles, des cliniques, et centres de documentation en Haïti sont manuels, fragmentés, lourds, non standardisés et souvent inadaptés aux réalités de ces institutions ». Permettre à ces derniers de collecter, traiter, conserver et interpréter continuellement des données fiables en vue de produire et/ou de diffuser des informations utiles et surtout de pouvoir prendre des décisions aux moments opportuns, est ce qui a donné lieu aux différents produits de Logipam. En plus du SIGES, destiné aux écoles, Logipam met sur le marché OpenEmr pour les cliniques, et PMB pour les bibliothèques et centres de documentation.

Qualification, compétences et partage

Le modèle d’affaires de Logipam est axé essentiellement sur la qualification, les compétences et le partage, explique Jean-Baptiste. Ses nombreuses tentatives d’allier des compétences locales au projet SIGES ont souvent échoué. Le fait que cette opportunité ne présentait pas de contreparties financières garanties et immédiates ne motivait pas les gens. Jean-Baptiste a connu de préférence des abandons successifs dans son équipe. Avec une formation de base en économie appliquée, il a dû faire une reconversion professionnelle pour compléter les compétences des trois autres coéquipiers et fondateurs restants. Finalement, les quatre ont accouché du SIGES, dans des conditions de travail extrêmement difficiles. « En regardant le chemin parcouru, je suis en mesure de dire que c’est une expérience pénible, mais enrichissante qui met à l’épreuve la conviction et la force de caractère d’une personne », lance le jeune entrepreneur.

Pour surmonter les obstacles, Jean-Baptiste a utilisé principalement deux atouts : sa patience et sa persévérance. Sa motivation, il la trouve essentiellement dans le sentiment de proposer une solution durable à un problème social réel : le problème d’accès au système d’information scolaire. Aussi, sa passion pour les technologies de l’information et la possibilité d’en tirer de la valeur pour créer de la richesse est un puissant catalyseur pour lui.

Jean-Baptiste Marc souhaite que de jeunes Haïtiennes et Haïtiens puissent s’approprier du projet Logipam, le pérenniser et le porter le plus loin possible dans le sens d’un bien commun qui adresse les problèmes réels de la société.

L’expansion

Le logiciel SIGES développé par Logipam a été téléchargé plus de 150 fois en 3 mois, souligne Jean-Baptiste. Depuis un an, Logipam vend des services associés à SIGES dans une vingtaine d’écoles provenant de milieux différents. Pour l’instant la plupart des clients sont dans le département de l’Ouest : Léogane, Carrefour, Martissant, Bel-Air, Rue du Centre, Turgeau, Pacot, Cité Soleil, Delmas et Pétion-ville. Cette année, Logipam va commencer à servir des écoles dans l’Artibonite, à St-Marc.

Parallèlement, Logipam met aussi ses services au bénéfice des clients qui utilisent OpenEmr et PMB à Port-au-Prince, aux Cayes et à Jérémie. Par ailleurs, SIGES est aussi téléchargé dans quelques pays d’Afrique francophones comme le Maroc, l’Algérie, le Sénégal et le Cameroun.

Avec les autres membres fondateurs de Logipam, Jean Came Poulard, Metuschaël Prosper et Jean Eder Hilaire, Jean-Baptiste Marc, se propose de changer durablement la façon dont l’école haïtienne est gérée.

 

Rock André

Source :le National

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

An emerging technology news provider world wide. It helps reader to get the updated technology news. A right place for knowing the emerging technology, mobile technology, software, infrastructure and its business.

Reader one stop place for all tech news.

Copyright © 2016. Poweredby WordPress, Designed & Maintained by Umer Qaisar.

To Top