Business

La révolution numérique en Haiti, une promesse d’innovation démocratique

 

La révolution numérique ,c’est une révolution du politique, de la citoyenneté, de l’Etat.

Cette révolution fait évoluer le rôle de l’Etat vers un Etat-plateforme, une action publique 3.0 co-construite entre les citoyens et les services publics sur des plateformes. Le levier fondamental de cette transformation repose sur la capacité des plateformes à collecter des données en nombre et à les exploiter pour offrir de nouveaux services aux utilisateurs dans des conditions radicalement différentes, impliquant une co-production avec les usagers et les entreprises, en tirant tout le parti de la créativité de la multitude pour améliorer la vie des citoyens. De nombreuses initiatives inaugurent ce changement de paradigme. Ainsi par exemple, la municipalité de Boston propose aux automobilistes équipés de smartphones d’y installer une application permettant d’identifier et  de géolocaliser les nids-de-poule lors des déplacements en voiture, et d’envoyer l’information aux services municipaux qui économisent ainsi les coûts de détection des endroits à réparer.

Une promesse d’innovation démocratique pour rétablir la confiance

Cette révolution de l’action publique n’est pas uniquement gage d’efficacité et d’innovation. Elle est essentielle au bien-être des citoyens: une même politique peut avoir des effets très différents sur la satisfaction des citoyens selon leur participation à sa conception et sa mise en œuvre. Elle est aussi une promesse d’innovation démocratique: une plus grande ouverture et transparence des données et des algorithmes qui président à la décision publique est essentielle pour rétablir la confiance des citoyens envers leurs institutions, réconcilier les citoyens et les experts, dans un contexte  de crise de la représentation démocratique traditionnelle.

Mais cette révolution de l’action publique et de l’Etat est aussi source de nombreux défis. Comment préserver la protection des données et s’assurer que leur utilisation aille dans le sens de l’intérêt général? Comment redéfinir le contrat entre les citoyens et l’Etat? Quel sera le nouveau rôle des politiques? 

Il existe un manque cruel de réflexion sur l’évolution des institutions face aux transformations économiques et sociales à l’ère du numérique. Lorsque les institutions sont en retard sur les bouleversements des sociétés, ne les accompagnent pas dans le sens du bien commun, nous entrons dans des périodes révolutionnaires.

Le moment est venu de dessiner les contours futurs de l’Etat et de nos institutions en scellant une alliance nouvelle entre tous les savoirs, notamment les sciences humaines et sociales, et les technologies, pour dessiner de nouvelles politiques au service de l’intérêt général.

 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

An emerging technology news provider world wide. It helps reader to get the updated technology news. A right place for knowing the emerging technology, mobile technology, software, infrastructure and its business.

Reader one stop place for all tech news.

Copyright © 2016. Poweredby WordPress, Designed & Maintained by Umer Qaisar.

To Top