Technology

Que signifie «révolution numérique»?

Dans quelle situation sommes-nous actuellement en Haiti? – Dans l'histoire, il n'y a pas eu de changement majeur depuis la révolution industrielle que celui causé par l'utilisation des ordinateurs et de l'Internet. Depuis des décennies, nous(le monde) avançons technologiquement en améliorant nos industries, notre commerce et, en général, le secteur public et privé. C'est un progrès qui ne s'est jamais arrêté. Le mot «ère de l'information» signifie qu'en temps réel, nous accédons à ce que des milllions d'utilisateurs partagent sur des plateformes comme Twitter, Facebook, Instagram, Badoo, Snapchat, etc. C'est un moment où les développements numériques sur le Web ou les applications pour les téléphones intelligents s'améliorent. Chaque jour naissent des milliers d'applications et de fonctionnalités, et nous devons comprendre que nous sommes témoins d'un temps qui, sans doute, l'histoire cataloguera comme une «révolution numérique».

Le monde a changé et continuera de changer. Le concept de «globalisation» prend plus de force que jamais. Les moyens d'accéder à l'information, de se connecter et d'interagir avec d'autres ont ouvert un nouvel espace pour tous, un espace qui est devenu une extension de notre corps, un organe virtuel, entre le visage et le numérique. Nos atouts deviennent de plus en plus intangibles: les photos, les livres, la musique…, nous avons donné et cédé au cloud tout le privilège d'être notre grande mémoire collective et individuelle. Nous sommes ce que nous partageons, et nous pouvons être retrouvés par des tiers sans l'intermédiation de personne grâce aux informations et aux contenus numériques que nous partageons. Il suffit de poster sur un blog, un site Web ou un réseau social, ou dans n'importe quel moteur de recherche à partir de ce que nous partageons, proposons ou vendons.

Je publie, ensuite j'existe!

Visiter un blog ou une chaîne d'information était une nouveauté dans les années 1980-1990. Maintenant, le Web a cédé la place à l'univers des applications mobiles, mieux connues sous le nom de Apps, facilement accessibles depuis n'importe quel périphérique connecté à Internet, qui ont été dépourvus de la nécessité d'un navigateur web pour fonctionner et  fournir une expérience unique à ses utilisateurs. Parmi ces dernières, on peut citer les Apps des réseaux sociaux, des jeux et des outils de productivité ou d'information sont les plus populaires. En bref, nous apprenons à gérer des tonnes d'informations et guérir les contenus est devenu une compétence douce ou soft skill. On parle alors d'intelligence sociale comme la capacité d'utiliser des outils numériques pour se connecter aux autres et de former des communautés d'apprentissage, de connaissances et de pratiques.
La Share Economy doit être considerée comme le produit de cette révolution numérique. Des applications comme Uber ont mis les gouvernements et les entreprises de transport (taxis, en particulier) contre le mur au mépris des lois et règlements, AirBnB, qui a révolutionné le monde de l'hôtelerie sans posséder un seul hôtel, permettant à quiconque d'offrir ses propres chambres à des étrangers à louer pendant des jours.

Au niveau politique, cela doit être négocié, mais en fin de compte, ce sera un changement inévitable. Ce sont les utilisateurs qui, pour la plupart, fonctionnant en tant que collectif, pourront faire pression pour un débat politique et citoyen afin que les lois s'adaptent à ces nouveaux changements. La révolution numérique a provoqué et continuera à provoquer des changements qui méritent que nos parlementaires légifèrent pour le progrès.

Joel Felix St Joy, ING.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

An emerging technology news provider world wide. It helps reader to get the updated technology news. A right place for knowing the emerging technology, mobile technology, software, infrastructure and its business.

Reader one stop place for all tech news.

Copyright © 2016. Poweredby WordPress, Designed & Maintained by Umer Qaisar.

To Top