Infrastructure

Très haut débit : « moins de cuivre, plus de fibre, c’est plus d’emplois pour le gouvernement de Jovenel Moise !

 

Le thème de HAITINUMERIQUE2030  pour cette année "HAUT DÉBIT POUR TOUS EN HAITI " ou encore "TOUT MOUN KONEKTE "

La lutte contre la fracture numérique progresse.Un défi technique et financier pour lequel l'État Haitien doit mobiliser des ressources: les siennes, celles des collectivités locales et aussi celles des opérateurs privés.

POURQUOI ?

L'accès à internet est de nos jours indispensable autant pour les entreprises et les services publics que pour tous les citoyens. Mais il ne suffit pas d'avoir internet pour être connecté. Le débit joue un rôle essentiel. Et aujourd'hui, il existe des inégalités dans les territoires dans ce domaine. Le Gouvernement a fait du numérique une de ses priorités stratégiques.

Techniquement, le but est d'offrir à tous les Haitiens : Un accès à internet à haut débit (ou accès à Internet à large bande, par traduction littérale du terme anglais broadband) est un accès à Internet à un débit supérieur à celui des accès par modem (typiquement : 56 kilobits par seconde) et par RNIS (typique 1× ou 2× 64 kilobits par seconde) d'ici 2030. Ce qui permet «de regarder la télévision via Internet en Haute définition», précise La Haitian Caribbean Information Technology Council (HACARABTECH). Un minimum donc, mais qui ne permet pas de mener une activité professionnelle ou de regarder à la fois la télévision et des films sur Netflix. 

Avantages

Une connectivité accrue, des vitesses de connexion 3G/4G supérieures et des prix plus faibles permettraient de démarrer de nouvelles entreprises qui numériseraient les activités quotidiennes et aideraient les personnes à mieux gérer leurs activités professionnelles et à communiquer plus facilement avec les institutions.

On s’attend à ce que l’augmentation de la vitesse de l’Internet propulse la croissance économique haïtienne de 0,1% par an. Cela veut dire qu’en 2021, Haïti aura gagné 4 milliards de gourdes.

Davantage d’argent sera gagné chaque année provenant des gains issus des connexions Internet, soit environ 571 millions de gourdes en 2021.  

Toutefois, avec beaucoup de volonté , selon des sources crédibles "contrairement à ses prédécesseurs le president Jovenel moise veut apporter de grands changements dans le secteur des télécommunications en Haiti.Le secteur des nouvelles technologies en Haiti est un secteur créateur de valeur et d’emplois. Pour la Haitian Caribbean Information Technology Council (HACARABTECH) , si Haiti veut changer son modèle économique, elle doit rapidement adhérer au numérique, qui est une locomotive boostant tous les secteurs économiques du pays, allant du privé au public.

 

Source: RAPPORT COPENHAGEN CONSENSUS CENTER

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

An emerging technology news provider world wide. It helps reader to get the updated technology news. A right place for knowing the emerging technology, mobile technology, software, infrastructure and its business.

Reader one stop place for all tech news.

Copyright © 2016. Poweredby WordPress, Designed & Maintained by Umer Qaisar.

To Top