Home Business Comment Rwanda a réussi à devenir le centre de l’Afrique numérique ?

Comment Rwanda a réussi à devenir le centre de l’Afrique numérique ?

Rwanda, ce petit pays de la région des Grands Lacs, également appelé “Pays des Mille Collines”, dévasté par le génocide de 1994, le pays mise aujourd’hui sur un avenir 100% digital et investit massivement dans les nouvelles technologies d’information et de communication.

Le pays a adopté un état d’esprit start-up et a encouragé toutes les initiatives, via des plans quinquennaux. Aujourd’hui, Rwanda est le deuxième pays le plus « business friendly », selon la Banque mondiale, derrière l’île Maurice. Grâce à une stratégie de promotion d’infrastructures technologiques, le pays s’est fait une place parmi ses grands voisins.

L’ACCÉLÉRATION DU DÉVELOPPEMENT DES PLATEFORMES NUMÉRIQUES

D’une part, le groupe Visa a fait du pays son laboratoire du paiement mobile. En effet, la société américaine a lancé un système compatible avec tous les opérateurs. D’autre part, NFrnds (société internationale qui développe une technologie permettant de communiquer même sans Internet mobile) a créé une plate-forme qui permet aux agriculteurs Rwandais de recevoir des informations sur la météo, leurs récoltes, les prix des marchés…

Le pays veut devenir également l’une des premières économies du monde à se débarrasser du cash, AC Group dématérialise le système de paiement dans les bus de Kigali et lance Tap & Go, une carte rechargeable.

Aussi, il a développé ces dernières années la dématérialisation des services administratifs via la plate-forme Irembo qui compte aujourd’hui plus de 5 000 utilisateurs. Cette dernière compte passer à une logique d’interface de programmation ouverte.

L’INSTALLATION D’UNE CULTURE ENTREPRENEURIALE

L’état a lancé ces dernières années plusieurs centres de pré incubations, citons à titre d’exemple, le kLab (knowledge Laboratory), un espace de préincubation ouvert sept jours sur sept, 24 heures sur 24 à Kigali ou les jeunes entrepreneurs Rwandais peuvent venir travailler et prendre conseil auprès de leurs pairs. Inauguré en 2012, le centre a contribué au lancement de 60 sociétés et plus de 50 000 personnes ont assisté à ses événements. Le pays compte financer les projets les plus prometteurs et multiplier ainsi ces derniers dans d’autres villes, comme Butare au sud ou KIbuye à l’ouest dans le but d’attirer des entrepreneurs et startuppeurs venus du Burundi, de Tanzanie, du Zimbabwe.

DES LIVRAISONS PAR DRONE

L’État Rwandais a fait appel à Zipline, un fabricant californien de drones à vocation médicale et humanitaire. L’entreprise a réussi à faire de ses drones l’un des principaux moyens de transport médical au Rwanda. Chaque jour, entre 50 et 150 colis sont délivrés dans les hôpitaux de l’ouest du pays. Poches de sang, médicaments et maintenant vaccins arrivent en moins de 30 minutes dans chacun des centres médicaux du territoire Rwandais.

 LE DÉVELOPPEMENT DE L’UNIVERSITÉ RWANDAISE

La république compte former 5 000 ingénieurs par an, contre 2 000 aujourd’hui via plusieurs centres de formations comme la Kigali Innovation City ou encore la Carnegie Mellon University qui regroupe plusieurs universités, laboratoires, entreprises, etc.

Le pays a lancé un défi qu’à l’horizon 2025, une centaine d’entreprises nées au Rwanda, atteignent les 50 millions de dollars de valorisation. Un fonds de 100 millions de dollars financé par l’État doit voir le jour pour aider les start-up, qu’elles soient rwandaises ou étrangères, à partir du moment où elles s’installent dans le pays.

In fine, le Rwanda veut devenir l’épicentre de l’Afrique numérique. Le pays veut tirer parti de la technologie afin de l’utiliser comme source de croissance dans plusieurs domaines et secteurs.

Most Popular

COVID19- HAITI: UNE CRISE DE COMMUNICATION GOUVERNEMENTALE .

Le gouvernement n’a pas réussi, à la fin mars, à convaincre suffisamment de citoyens de prendre des précautions. Probablement par crainte de...

Haiti : Le monopole nocif du pays DIGICEL en état de faillite .

SAN JUAN, Porto Rico - Digicel, un fournisseur de télécommunications et de divertissement basé dans les Caraïbes qui dessert plus de 20...

Tech africaine : levée record de 2 milliards de dollars US en 2019

La tech africaine a raflé la mise en 2019. Les start-up africaines ont fait tomber dans leur escarcelle plus de 2 milliards de...

Contrairement à Haiti , la tech africaine pleinement engagée dans la lutte contre le Covid-19

Les ingénieurs africains sont entièrement mobilisés pour mettre leurs innovations technologiques au service de la lutte contre le coronavirus. Drones, respirateurs, vêtements de...

Recent Comments