Home Technology Covid-19 : « L’enjeu majeur est de réduire les contacts entre les...

Covid-19 : « L’enjeu majeur est de réduire les contacts entre les gens et le gouvernement Haitien est en retard de phase»

Tous les épidémiologistes ont ce scénario en tête depuis que l’on sait que le ratio de reproduction vaut environ deux, c’est-à-dire qu’une personne infectée en infectera elle-même deux autres. Ce chiffre permet de déduire le taux d’attaque, c’est-à-dire le pourcentage de la population qui aura été infectée à la fin de l’épidémie. Dans un scénario où on ne fait rien, ce pourcentage est de 50 %.

Mais il s’agit d’un scénario « sauvage », où rien ne serait entrepris pour freiner ces contagions, où les comportements de la population ne changent pas. En réalité, dès qu’il y aura plus de décès, les gens vont réduire leurs contacts, ce qui va altérer ces prédictions. Mais actuellement, nous ne disposons pas d’outils permettant d’anticiper ce que peuvent être les changements de comportement des populations.

C’est un peu le cas, mais il faut prendre en compte le fait qu’une génération infectieuse remplace l’autre en quatre jours environ. Cela signifie que, s’il y a des changements de comportements, on peut en voir assez vite les effets.

C’est ce qui a été observé en Chine, où la population a été littéralement gelée : d’un jour à l’autre, il n’y a plus eu de contacts entre les personnes.

Dans les paradigmes de gestion de ce type de crise, ce qui prévalait, c’était l’atténuation, et non l’endiguement à la chinoise. L’idée est que, si l’on ne parvient pas à tuer l’épidémie à la source, alors le virus se répandra possiblement partout. L’objectif est alors de tenter d’aplanir la courbe du nombre de cas, pour permettre au système de soins d’encaisser la vague de malades sur la durée.

L’idée qui prévaut aujourd’hui, qu’on se fonde sur des analyses de modèles simples ou complexes, comme ceux du Britannique Neil Ferguson qui ont été présentés au gouvernement par son conseil scientifique, c’est qu’avec les outils à notre disposition – fermer les écoles, télétravail – nous allons aplatir cette vague, mais que cela ne sera peut-être pas suffisant au regard du nombre de lits disponibles en réanimation. Les dernières mesures annoncées s’inscrivent dans cette logique d’un retour à une tentative d’endiguement, car l’enjeu majeur est de réduire les contacts entre les gens.

Tout le monde sait faire des projections de courbes exponentielles. La difficulté est de prendre en compte les caractéristiques propres du virus et les changements de comportements : on change le bébé, l’eau du bain et le thermomètre, en même temps. Ces paramètres et leur évolution sont très difficiles à anticiper car ils évoluent dynamiquement. Mais même avec une croissance un peu inférieure à 2, d’une semaine à l’autre, cela signifie entre deux et quatre fois plus de cas. Même nous, épidémiologistes, nous sommes toujours frappés par ce que veut dire une progression exponentielle.

Tout l’enjeu désormais est de voir, hors contexte chinois répressif, comment ce retour à une forme d’endiguement sera respecté par la population pour réduire les contacts entre personnes. 

Il faudra aussi éclaircir les consignes données aux médecins , qui seront en première ligne. Ils seront essentiels pour le soin, mais aussi pour la surveillance de l’évolution de cette pandémie.

« Dans ce pays, l’impossible est possible et le possible impossible. Retenez bien cela et vous ne vous étonnerez de rien, ou plutôt vous vous étonnerez qu’on puisse encore s’étonner de quelque chose. » Justin Lhérisson

Most Popular

Loubert Michel: “An authentic Sci-Tech Ambassador”

Born on the 18th of September in Port-Salut in the South of Haiti, Loubert Michel is a top...

Comment COVID-19 a accéléré la transformation numérique

Alors que certaines économies commencent à se relever de la pandémie de COVID-19, le Rapport sur le développement humain du PNUD avertit...

Nous avons actuellement une chance singulière de repenser l’enseignement dixit António Guterres

Haïti possède de nombreux atouts, parmi lesquels sa géographie, son peuple et son histoire. Cependant, son passé marqué par l'instabilité politique, les...

Technologie : l’heure est à la vigilance face aux cyberrisques aujourd’hui et demain

La pandémie de COVID-19 (coronavirus) modifie les schémas de travail et met à rude épreuve l’infrastructure informatique des organisations, notamment parce que...

Recent Comments