Home Innovation Haiti : Bientôt le passeport biométrique

Haiti : Bientôt le passeport biométrique

Le passeport biométrique (ou  « biometric passport ») est utilisé depuis près de trois ans pour voyager aux Etats-Unis. Il remplacera à terme son « ancêtre », le passeport à lecture optique. L’objectif : sécuriser les données personnelles des voyageurs afin d’éviter la falsification des passeports. Quelques conseils avant de partir à San Francisco, New York ou  Las Vegas…

Biométrique, c’est quoi ?

La biométrie repose sur le principe de la reconnaissance de caractéristiques physiques. Elle sert à établir une identité de manière irréfutable. Pour l’heure on parle encore de passeport électronique : la photo d’identité est imprimée et vos informations personnelles (ex : dates, lieux de naissance, photo) sont enregistrées sur une puce électronique qui sert à communiquer avec l’ordinateur de l’officier de l’immigration aux Etats-Unis. Peu à peu, des données physiques (ex : empreintes digitales) seront ajoutées à ce type de passeport, qui sera donc « biométrique ».

Que vérifie l’officier de l’immigration ?

A l’aide de son ordinateur, l’officier de l’immigration vérifie la concordance entre les informations imprimées sur le passeport et celles qui figurent sur la puce électronique. Il enregistre également vos empreintes digitales et prend une photo d’identité.

C’est une innovation qui vise à raccourcir le délai de production du passeport biométrique en Côte d’Ivoire, en le faisant passer de 72 heures à 24 heures. Comment cela va-t-il se faire ?

Mardi, Joseph Cianciulli le directeur de l’immigration et de l’émigration a annoncé que pour se conformer aux exigences de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) en matière de documents de voyage, depuis lundi un nouveau système de contrôle biométrique des documents a été installé à tous les airs et passages frontaliers terrestres

De plus, Jean Osselin Lambert, directeur de la technologie pour le service de l’immigration et de l’émigration, a annoncé que les Haïtiens recevraient prochainement un passeport biométrique.

De son côté, Audain Fils Bernadel, le ministre de l’Intérieur a prévenu que désormais tous les demandeurs de passeport (nouvelle demande ou renouvellement) doivent se rendre dans un bureau de l’immigration pour la saisie de données biométriques.

Le Moniteur, a rendu public dans son édition du 29 janvier 2016, le décret portant sur la signature électronique qui comprend deux chapitres et 17 articles. Par ceci la loi reconnaît désormais le droit de tout administré de s’adresser à l’administration publique par des moyens électroniques. Ce faisant, la législation haïtienne vient de se mettre au diapason de l’évolution électronique à travers le monde en vue de faciliter les échanges et les créations d’obligation entre les Haïtiens et des partenaires étrangers. Les deux chapitres dudit décret traitent notamment : « De la preuve et de la signature électronique » et « Des prestataires de services de certification électronique ». Avec la vulgarisation des TIC, les opérations commerciales recourent de plus en plus à l’échange de données informatisées et à d’autres moyens de communication, qualifiés généralement de « commerce électronique », qui supposent l’utilisation de moyens autres que les documents papier pour communiquer et conserver l’information.

Ce nouveau décret vient enlever une épine aux pieds de ces milliers d’utilisateurs et amateurs des TIC pour leurs activités commerciales, professionnelles ou autres. En considérant que les communications et le commerce électronique nécessitent des signatures et des services connexes permettant d’authentifier les données ; que l’établissement d’un cadre légal contribuera à favoriser l’acceptation générale des actes électroniques, qu’il y a lieu d’adapter la législation aux réalités actuelles, les autorités haïtiennes ont jugé nécessaire d’adopter ce décret qui qui régit désormais la signature électronique. Ce décret signé par le président Michel Joseph Martelly, du Premier ministre Evans Paul et de tous les ministres composant le gouvernement est applicable depuis sa publication dans le journal officiel, Le Moniteur.

Most Popular

UNICEF-HAITI : 79% des enfants en âge scolaire en Haïti n’ont pas de connexion Internet à la maison.

Selon un nouveau rapport conjoint publié par l'UNICEF et l'Union internationale des télécommunications (UIT), 79% des enfants en âge scolaire en Haïti...

Snapchat, l’un des réseaux les plus observés.

Le moins que l’on puisse dire concernant Snapchat, c’est qu’il est l’un des réseaux les plus observés. Après...

TikTok, le chalengeur des réseaux sociaux

TikTok (en chinois : 抖音 ; Dǒuyīn) est un service et une plateforme sociale chinoise de partage de vidéos...

Un réseau de faussaires FACEBOOK /MONCASH : Le cas de Patrick Christophe

Plusieurs arnaqueurs s’en donnent à cœur joie sur Facebook en usurpant l’identité des gens et des entreprises.5,4 milliards, c’est le nombre de...

Recent Comments