Home Infrastructure HAITI-COVID-19 : Le conseil d'HAITINUMERIQUE2030 , demande au CONATEL de remettre au...

HAITI-COVID-19 : Le conseil d’HAITINUMERIQUE2030 , demande au CONATEL de remettre au gouvernement le plan national de télécommunication d’urgence proposer par L’UIT

Face à la crise mondiale des coronavirus, comme dans toute autre urgence, la rapidité et l’efficacité de notre réponse sont proportionnelles au niveau de préparation. Pour aider les pays à mieux gérer les activités de réponse aux catastrophes à un moment où la fréquence, l’intensité et l’impact humain et économique des catastrophes augmentent dans le monde, l’Union internationale des télécommunications (UIT) lance de nouvelles directives pour l’élaboration et la mise en œuvre de plans nationaux de télécommunications d’urgence.
 
Ces lignes directrices aideront les autorités nationales et les décideurs à élaborer des politiques et des réglementations susceptibles de garantir l’utilisation continue des réseaux et services de télécommunications avant, pendant et après une catastrophe.
 
“La crise exceptionnelle de COVID-19 que nous traversons en ce moment montre à quel point les réseaux et services des technologies de l’information et de la communication sont vitaux, à la fois pour répondre à la pandémie actuelle et pour gérer la catastrophe”, a déclaré le Secrétaire général de l’UIT, Houlin Zhao. «Aujourd’hui plus que jamais, la mise en œuvre de plans nationaux complets de télécommunication d’urgence peut garantir un partage efficace et rapide des informations à tous les niveaux de gouvernement, au sein des communautés affectées et entre les agences humanitaires pour hiérarchiser les efforts de réponse et sauver des vies.»
 
Un plan national de télécommunication d’urgence définit une stratégie pour permettre et garantir la disponibilité des communications pendant les phases d’atténuation des catastrophes, de préparation, d’intervention et de relèvement en favorisant la coordination et l’engagement à tous les niveaux de gouvernement, les agences humanitaires, les prestataires de services et les communautés à risque.

Ces lignes directrices aideront les autorités nationales et les décideurs à élaborer des politiques et des réglementations susceptibles de garantir l’utilisation continue des réseaux et services de télécommunications avant, pendant et après une catastrophe.
 
“La crise exceptionnelle de COVID-19 que nous traversons en ce moment montre à quel point les réseaux et services des technologies de l’information et de la communication sont vitaux, à la fois pour répondre à la pandémie actuelle et pour gérer la catastrophe”, a déclaré le Secrétaire général de l’UIT, Houlin Zhao. «Aujourd’hui plus que jamais, la mise en œuvre de plans nationaux complets de télécommunication d’urgence peut garantir un partage efficace et rapide des informations à tous les niveaux de gouvernement, au sein des communautés affectées et entre les agences humanitaires pour hiérarchiser les efforts de réponse et sauver des vies.»

Selon Henry Beaucéjour, face aux difficultés actuelles, il faut à la jeunesse haïtienne de la ténacité et du courage. « Le courage, c’est d’accepter les conditions nouvelles que la vie fait à la science et à l’art ; d’accueillir, d’explorer la complexité presque infinie des faits et des détails…. Le courage, c’est de dominer ses propres fautes, d’en souffrir, mais de ne pas en être accablé et de continuer son chemin. Le courage, c’est d’aimer la vie et de regarder la mort d’un regard tranquille, c’est d’aller à l’idéal et de comprendre le réel ; c’est d’agir et de se donner aux grandes causes sans savoir quelle récompense réserve à notre effort l’univers profond, ni s’il lui réserve une récompense. Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire ; c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques » (Jean Jaurès, Discours à la jeunesse, 1903).

En outre, HACARABTECH (Haitian Caribbean Technology Council ) selon Henry Beaucejour, croit que la révolution numérique est un relais de croissance et que les entrepreneurs de la digitale sont les explorateurs des temps modernes.

HACARABTECH a pour mission de pourvoir au leadership nécessaire afin de faciliter une stratégie effective et une planification tactique dans l’utilisation des nouvelles technologies. Ce qui pourra s’accomplir à travers la connexion, l’éducation, et la promotion des nouveaux avancements avec les gens, les organisations et les institutions établies en Haïti. 

Télécharger les nouvelles directives de L’ITU:

https://www.itu.int/en/ITU-D/Emergency-Telecommunications/Pages/Publications/Guidelines-for-NETPs.aspx

Most Popular

Numérique-Covid 19 : Quelles leçons pouvons-nous en tirer pour l’avenir ?

La révolution numérique bouleverse la manière de faire de la politique, les processus et lieux de politisation comme la construction des représentations...

Amour et sexe à l’heure du numérique

lle s’appelle Dating. Lancée par la société Facebook à l’automne 2018, elle est venue s’ajouter à une longue liste d’applications spécialisées dans la mise...

Pour une révolution de l’Internet en Haïti

Dans son rapport 2015 sur les technologies de l’information, le Groupe de travail ouvert des Nations unies sur les objectifs de développement...

Transformation numérique : le ministre Agenor Cadet est loin de porter le projet dont l’école Haitienne a besoin

L’éducation est actuellement confrontée à une menace d’ampleur inédite et à une crise d’une amplitude exceptionnelle. À la date du 28 mars 2020, la...

Recent Comments