Home Infrastructure Haïti: deux millions d’enfants privés d’école ! A quoi sert le l'Unité...

Haïti: deux millions d’enfants privés d’école ! A quoi sert le l’Unité des Technologies pour l’Éducation (UTICE) en Haiti ?

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont le pouvoir de compléter, d’enrichir et de transformer positivement l’éducation.

Depuis quelques années déjà, les technologies de l’information et de la communication (TIC) font de plus en plus partie de la salle de classe et de l’école. Cette présence est en outre amenée à croître de façon exponentielle, comme en témoigne par exemple le nombre de classes où chaque élève dispose d’un outil informatique, tel que les ordinateurs portables. La présence marquée des technologies en contexte scolaire comporte à la fois des avantages et des défis qui devraient soulever de nouvelles questions à l’intention de l’ensemble des acteurs de l’éducation. En effet, trop souvent on se réjouit de la présence des technologies en salle de classe, sans se soucier des usages qui en découlent et au regard desquels on perd parfois la première des missions de l’école , « instruire, avec une volonté réaffirmée », dans un contexte où les technologies sont omniprésentes, dans un monde en changement constant

Cet atelier qui a réuni des experts nationaux et internationaux, des partenaires techniques et financiers, des membres de la société civile, des directeurs, des cadres et des techniciens du MENFP, s’inscrivait dans le cadre d’une démarche visant à formuler et à mettre en œuvre une politique et une stratégie des TIC et sensibiliser les acteurs sur la nécessité d’avoir une stratégie coordonnée et de développer une vision stratégique commune de l’avenir de l’éducation et de l’utilisation des TIC.

Avec les innovations et les progrès technologiques qui s’opèrent dans le monde et dans toutes les disciplines scientifiques, nous avons constaté que l’intelligence humaine ne cesse de se fixer vers ces derniers. L’Homme a fini par comprendre que toutes ces révolutions technologiques n’ont qu’un objectif : améliorer ses conditions de vie pour un monde meilleur.Les nouvelles technologies permettent à la population mondiale d’être connectée, d’êtreinformée de tout ce qui se passe. Elles favorisent la découverte de la culture, des mœurs des uns et des autres. D’une certaine manière, Les technologies contribuent à l’évolution du monde.

Aujourd’hui, les technologies occupent une place prépondérante dans la vie de l’être humain. C’est en ce sens qu’elles sont perçues comme transversales aux domaines scientifiques, notamment, en Sciences humaines et sociales. En Éducation par exemple, elles facilitent un meilleur enseignement et apprentissage, stimulent la motivation chez les apprenants et rendent accessibles les ressources afin de développer des habiletés de communication, de créativité, de recherche, de résolution de problèmes dans une société ouverte sur le monde et riche en collaboration. De plus, elles permettent d’obtenir de meilleurs résultats du point de vue administratif, contribuent au recyclage des professionnels de l’enseignement et favorisent la formation à distance.

« Opportunités et défis de l’enseignement et de l’apprentissage préscolaire, fondamental et secondaire » ; « Rôle des TICE dans l’éducation préscolaire, fondamentale et secondaire » ; définir les piliers stratégiques des TIC par niveau d’enseignement ; élaborer les objectifs principaux de chaque pilier ; formuler des programmes de mise en œuvre et de renforcer les programmes actuels ou mettre en œuvre des programmes complémentaires ont été les principaux thèmes et questions abordés lors de cet atelier d’une journée.

Lors de son intervention, Mme Irvika François, Coordonnatrice de l’Unité des des Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Éducation (UTICE), a souligné que les TICE jouaient un rôle éminemment important dans le Plan opérationnel (2010-2015) du Ministère. Expliquant que Les TICE avaient été identifiés comme un moyen de renforcer trois volets importants dans les axes d’intervention du Ministère : la gestion de l’information du secteur éducatif ; l’accès et la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage ; le renforcement des capacités des acteurs du système.

Pour sa part, Karl Rood Fleurant, qui parlait au nom du Directeur Général du MENFP, a insisté, sur la contribution de l’école au projet d’une société de l’information et de la communication pour tous, en initiant des actions pour généraliser les usages et développer les ressources numériques pour l’éducation, dans une société dont l’environnement technologique est constamment en évolution.

Face à l’importance de l’intégration des TIC dans le système éducatif, Ralphson Pierre, directeur de l’Unité de technologie de l’information et de la communication en éducation (UTICE), a rassuré que le Ministère de l’Éducation nationale n’est pas en reste. Il souligne que l’UTICE a été créée afin de favoriser l’application des technologies dans ledit système. « Il y a beaucoup d’enjeux. Il faut réduire les fractures numériques », a souligné le cadre du MENFP qui a évoqué des stratégies d’implantation de ces outils dans le système éducatif haïtien.


Most Popular

La République Dominicaine utilise des équipements high-tech pour surveiller la frontière

Sur les instructions du ministre de la Défense, Rubén Darío Paulino Sem et du général de division Estanislao Gonell Regalado de la...

Tech group apporte de l’eau potable en Haïti

Certaines familles de Jérémie, en Haïti, font la queue jusqu'à deux heures chaque matin pour recevoir de l'eau potable.

Mannitoks connecte le système bancaire aux portefeuilles mobiles

Virer de l’argent d’un compte ou d’une carte bancaire à un compte de portefeuille mobile à l’instar de...

« Kwen pam », nouvel espace en ligne de promotion de produits des différentes entreprises nationales

Pour limiter les déplacements de gens dans des marchés publics, des magasins, et autres espaces où ils peuvent effectuer certains achats,  notamment en cette...

Recent Comments