Home Business Haiti:Sans les femmes et les filles, les communautés rurales et les sociétés...

Haiti:Sans les femmes et les filles, les communautés rurales et les sociétés urbaines ne fonctionneraient pas

 

Les femmes et les filles rurales garantissent la sécurité alimentaire de leurs communautés, améliorent la résistance au changement climatique et renforcent les économies. Sans elles, les communautés rurales et les sociétés urbaines ne fonctionneraient pas. Et pourtant, elles réussissent moins bien que les hommes des régions rurales et les femmes des zones urbaines en raison des inégalités entre les sexes et la discrimination qui les empêchent de réaliser leur plein potentiel.

Les zones rurales de la République d’Haïti présentent une diversité remarquable du point de vue socio-économique, géographique et culturel. Les femmes vivant en milieu rural ne constituent pas un groupe homogène. Les rôles et les métiers qu’elles exercent sont variés sur l’exploitation, dans l’entreprise familiale, dans le monde du travail ou dans la collectivité. Leurs besoins et leurs intérêts sont tout aussi variés, en particulier d’une classe d’âge à une autre, ou encore en fonction de la taille et de la composition de leur famille, ou de l’âge de leurs enfants.

L’évolution économique et sociale que connaît le monde rural n’affecte pas toutes les femmes de la même façon. Alors qu’elle offre des chances à certaines, elle en confronte d’autres défis difficiles à relever.

En plus des tâches domestiques qu’elles effectuent (puisage de l’eau, ramassage du bois, préparation des repas, rôle de mère) les femmes rurales prennent part à toutes les activités socio-économiques (agriculture, élevage, artisanat, petit commerce, etc.); elles y consacrent 16 à 18 heures par jour sur les 24 heures que comptent la journée. Les Femmes rurales sont des acteurs-clés et de plus en plus importantes mais souvent méconnues du développement. Les statuts sociaux défavorables et certaines pratiques culturelles maintiennent la femme dans un état de soumission. L‘analphabétisme fait que la majorité des femmes, surtout les femmes rurales, méconnaissent leurs droits et devoirs…

« Il est temps d’agir pour répondre à la taille des problèmes auxquels sont confrontées les femmes qui vivent dans les zones rurales », a déclaré Phumzile Mlambo, la Directrice exécutive d’ONU Femmes, au premier jour de la CSW. Bien que représentant un quart de la population mondiale, les femmes rurales sont négligées.

Pour le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, les femmes vivant en milieu rural constitue un groupe particulièrement marginalisé et dont l’accès aux soins de santé, à l'éducation et à la technologie est souvent limité voir absent.

« Mais les femmes rurales sont souvent l'épine dorsale de leurs familles et de leurs communautés, gérant les terres et les ressources. Elles peuvent être des expertes de la résilience climatique et du développement durable », a rappelé le chef de l’ONU, appelant à écouter et soutenir les femmes qui agissent.

« Cela doit cesser », a déclaré M. Lajčák. « Nous devons prendre en compte les femmes dans tout ce que nous faisons. Particulièrement quand il s'agit de communautés rurales », a-t-il ajouté.

Le dénuement des zones rurales paraît plus qu’évident en regard de l’accès limité aux infrastructures. Par exemple, seulement 4% des ménages extrêmement pauvres (en milieu rural) ont l’électricité alors que l’approvisionnement en eau par robinet dans le logement (y) est placé pour 2% des ménages extrêmement pauvres.

À la rareté remarquable de capital physique caractérisant le milieu rural se trouve greffée la stagnation du secteur agricole en termes d’accès à la technologie et au capital humain.

À l’instar de tous les pays latino-américains ou presque, la pauvreté en Haïti est de loin plus marquante, à la fois par son incidence et sa profondeur, en milieu rural qu’en milieu urbain.

« Nous les femmes et les filles ne prendront plus la deuxième place », a annoncé la Présidente de la Commission, Geraldine Bryne. Les hommes sont prévenus.

Most Popular

La République Dominicaine utilise des équipements high-tech pour surveiller la frontière

Sur les instructions du ministre de la Défense, Rubén Darío Paulino Sem et du général de division Estanislao Gonell Regalado de la...

Tech group apporte de l’eau potable en Haïti

Certaines familles de Jérémie, en Haïti, font la queue jusqu'à deux heures chaque matin pour recevoir de l'eau potable.

Mannitoks connecte le système bancaire aux portefeuilles mobiles

Virer de l’argent d’un compte ou d’une carte bancaire à un compte de portefeuille mobile à l’instar de...

« Kwen pam », nouvel espace en ligne de promotion de produits des différentes entreprises nationales

Pour limiter les déplacements de gens dans des marchés publics, des magasins, et autres espaces où ils peuvent effectuer certains achats,  notamment en cette...

Recent Comments