Technology

La Dictature de la transparence de l’administration publique en Haiti à l’ère du numérique

L’administration publique Haïtienne est le produit d’une longue histoire. Longtemps rattachée à des régimes politiques centralisateurs, elle est restée inefficace et loin des citoyens. Aussi fait-elle l’objet d’un soupçon profond et durable dans l’opinion publique. Gangrenée par des pratiques clientélistes et patrimoniales, elle entretient un discrédit de l’action publique qui prolonge et amplifie la crise de légitimité politique que confronte l’Etat Haïtien depuis trop longtemps déjà.

L’administration électronique est l’utilisation par l’Etat des nouvelles technologies de l’information et de la communication pour assurer la marche régulière des services publics, tant pour son fonctionnement interne qu’en faveur des usagers. Cette utilisation présente des opportunités réalistes au sein de l’administration mais plus spécifiquement, dans les relations que celle-ci entretient avec les administrés et les entreprises. Elle permet, entre autres, d’améliorer ses prestations en termes d’accessibilité, de qualité et de rapidité, et son image, en termes de transparence et d’efficacité.

La mise à disposition de l’information actualisée et uniformisée permet de faciliter son accès, en donnant la possibilité à chacun de rechercher l’information qui lui est nécessaire. Certains services méconnus ou difficilement accessibles sont devenus, à l’aide des possibilités offertes par les NTIC, plus visibles et disponibles de façon transparente.

La prise en charge d’une demande qui nécessite l’intervention de plusieurs services est devenue globale, sans déplacement, à travers un guichet électronique mis à disposition de l’administré et du citoyen où qu’ils se trouvent. Ce guichet n’occasionne pas d’attente dans une file et la majorité de ses services sont accessibles de jour comme de nuit : 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

Il apparaît finalement dans toutes ces situations que l’État, par l’intermédiaire de ses représentants, a failli à ses missions fondamentales de protection des citoyens, que la science n’est plus seulement l’activité rationnelle et désintéressée par laquelle le meilleur des mondes devait advenir, mais une technoscience opératoire et sans conscience, étroitement soudée aux intérêts des lobbies industriels, et que le marché n’est plus le rêve des libéraux anglais dans lequel une auto­régulation des échanges et des passions pourrait advenir dans l’échange marchand, mais un système de destruction organisé et mondialisé dépour­vu de tout souci d’humanité.

Ne s’agit-il pas d’éloigner encore un peu plus les citoyens de la réalité de l’exercice du pouvoir ?

Il reste à changer les habitudes des fonctionnaires en leur apprenant à demander aux chefs d’antennes installés dans les provinces toutes les requêtes relatives à leur travail. Cela requiert certes de cultiver la confiance vis-à-vis de ces représentants provinciaux des ministères, car une grande responsabilité leur incombe dans le suivi des différents dossiers en cours de traitement, très fortement lié à l’utilisation efficace des TIC.

il ne peut y avoir de confiance sans l’existence de règles qui permettent à la société d’exercer un contrôle sur le politique, sur les institutions qui la gouvernent et la représentent, c’est l’essence de la démo­cratie.

La monarchie fait tout dans le cabinet , dans des comités et par le seul secret, la république tout à la tribune , en présence du peuple et par la publicité.Dans les monarchies , la base du gouvernement est le mesonge , tromper est tout le secret de l’état , la politique des républiques , c’est la vérité.

HB

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

An emerging technology news provider world wide. It helps reader to get the updated technology news. A right place for knowing the emerging technology, mobile technology, software, infrastructure and its business.

Reader one stop place for all tech news.

Copyright © 2016. Poweredby WordPress, Designed & Maintained by Umer Qaisar.

To Top