Home Infrastructure La Natcom se dit victime de sabotage et dément toute grève de...

La Natcom se dit victime de sabotage et dément toute grève de ses employés

« Des câbles de la compagnie de Natcom ont été sabotés au niveau de plusieurs départements par des individus non identifiés », a affirmé Josué Pierre-Paul, responsables des relations publiques de la Natcom dans une interview accordée le mercred 27 mai 2020 au journal. La Natcom fait face à cette situation depuis plusieurs semaines, a indiqué M. Pierre-Paul, annonçant qu’une note d’information sur ces difficultés rencontrées par la compagnie sera publiée bientôt pour informer la clientèle.

Ce sabotage des câbles, dit Josué Pierre-Paul, a des impacts sur le service internet offert par la Natcom. En effet, depuis quelques jours, des clients de la compagnie se plaignent de ne pas pouvoir avoir accès à l’internet via leurs téléphones et autres appareils. « Nos techniciens sont à pied-œuvre afin de résoudre ce problème. Dans le meilleur délai possible, tout rentrera dans l’ordre », rassure M. Pierre-Paul, soulignant que cette situation diminue la capacité de la Natcom à fournir à ses clients l’internet à haut débit. « L’équipe de la Natcom fera de son mieux pour pouvoir satisfaire la clientèle qui est aussi victime de cette fâcheuse situation », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le responsable des relations publiques, Josué Pierre-Paul a démenti les rumeurs faisant état d’une grève des employés au sein de la Natcom cette semaine pour exiger, entre autres, une augmentation des salaires. « Tous les départements de la compagnie fonctionnent normalement. Il n’y a aucun mouvement de grève. L’unique problème auquel la Natcom fait face maintenant, c’est le sabotage de ses câbles par des individus non identifiés dans plusieurs zones du pays», a indiqué le responsable de communication.

Dans une note de presse en date du 28 mai 2020, la Natcom apporte un démenti formel aux allégations qui font croire que des employés de la compagnie seraient en grève. La compagnie de téléphonie a fait savoir que ses employés travaillent régulièrement selon le plan de rotation du gouvernement. « Il y a 50% des employés qui  travaillent à la maison et 50% au bureau selon les dispositions du code du travail et des règlements intérieurs de la compagnie. Les individus qui font circuler des informations, faisant  croire qu’il y a une grève à la Natcom ne sont pas des employés de la compagnie », lit-on dans la note, précisant que les fausses informations relatives à la grève des employés visent à ternir l’image de la compagnie.     

Le sabotage de matériels des compagnies de téléphonie n’est pas un phénomène nouveau. Au cours des opérations baptisées « peyi lòk », le sabotage des câbles était l’un des problèmes rencontrés par les entreprises évoluant dans le secteur des télécommunications en Haïti.      

Gérard Junior Jeanty

Source Lenouvelliste

Most Popular

Comment faire émerger une vision partagée du numérique pour l’éducation en Haiti

  La crise sanitaire liée à la COVID-19 interroge chaque acteur de la communauté éducative, sur la nature...

L’absence d’Internet accélère l’exclusion sociale en Haiti

Trois populations sont particulièrement concernées, les jeunes – pour des raisons financières – les personnes âgées – par manque d’intérêt, disent-ils –,...

Livres en Folie 2020: Partout et nulle part !

L’adaptation est le propre de  l’homo sapiens sapiens. Outre la capacité de modifier à souhait son environnement, l’homme...

En pleine pandémie de covid-19, le Rwanda bâtit un système éducatif résilient contrairement à Haiti.

Avec plus de 280 cas confirmés, le Rwanda, comme bien d’autres pays, fait face à des risques élevés de transmission des infections de...

Recent Comments