Home Innovation Nesmy Manigat : l’homme de l’année 2015 en Haïti.

Nesmy Manigat : l’homme de l’année 2015 en Haïti.

 

Le cas du ministre de l’éducation nationale, Mr. Nesmy Manigat, parait comme une chose insolite dans l’expérience de la réalité haïtienne actuelle. Dans l’océan de la négativité, de l’obscurantisme, de la haine et de l’incompétence qui caractérisent la société, cet homme de valeur et de compétence se tient en contraste. Alors que ses paires marchent à plas vente, cet intellectuel de calibre se tient droit sur ses pieds. Il est donc avec beaucoup de respect que nous présentons ce regard favorable sur la gestion de ce fils du pays. Nous déclarons le ministre Manigat l’homme de l’année en Haïti.

Nous sommes donc fiers de voir cette lueur d’espoir dans le désarroi qui règne au pays de nos jours. Mr. Manigat a su apporter un nouveau souffle au ministère de l’éducation nationale qui, pas longtemps encore, fut considéré comme le mystère de l’obscurité nationale. La façon dont cet homme s’est pris pour transformer ce cloaque en une institution vraiment orientée vers l’éducation est une bouchée d’air fraiche.

Mr. Manigat a grandi dans le nord du pays. Il a étudié au Canada et, revenu au pays, il a fondé avec d’autres le groupe croissance dont la réputation en Haïti et ailleurs ne laisse rien à désirer. Il a introduit la langue Créole dans l’éducation haïtienne en apportant un changement dans le curriculum et la pédagogie pour étudiants et professeurs avec la participation de l’une des plus grandes institutions du monde, Massachusetts Institute of Technology (MIT). Beaucoup d’écoles publiques sont aujourd’hui dotées de laboratoires d’ordinateurs. Ce qui fait de l’étudiant haïtien un être moderne à l’instar de tous les jeunes du monde. Il est bon de noter qu’aucun scandale n’a marqué la gestion du ministère durant son passage.

Nous constatons la rénovation de plusieurs lycées et écoles publiques dont ceux de Pétion et de Toussaint Louverture comme un badge d’honneur pour la jeunesse du pays. Il n’y a pas longtemps que ces bâtiments délabrés étaient le symbole de l’état du pays. Aujourd’hui, ils sont rétablis à la fierté des milliers d’Haïtiens qui les ont fréquentés. Il faut dire Mr. Manigat n’a pas construit ces édifices avec fonds propres. Là n’est pas le point. Beaucoup d’autres organismes et ministères sont dotés de moyens plus grands sans rien pour montrer en retour. Investir dans l’humain et la jeunesse devrait être une priorité pour tous ceux qui croient au progrès et au développent. Mr. Manigat fait donc preuve de grandeur et de vision et mérite l’accolade du pays.

Depuis l’arrivée de cet homme distingué, il faut constater que les contestations et les manifestations des enseignants ont cessé au plaisir et à la satisfaction des parents en particulier et du pays en général. Les enseignants sont pourvus d’assurance et d’assistance selon les moyens disponibles. Ce qui leur permet de se concentrer sur l’enseignement d’une manière jamais envisagée en Haïti. Si le calendrier scolaire n’est pas bouclé avec satisfaction, ce n’est point à cause du laxisme et du laissez-faire de cet éducateur de haut rang qui fait des affaires de l’esprit sa priorité et qui se donne tout entier au service du savoir. Quelqu’un a dit : “quand la médiocrité est au pouvoir, l’intelligence est un délit.” Cet Haïtien compétent et conséquent fait de l’intelligence et du savoir des honneurs bien mérités. Sa famille doit être fière de lui, à l’instar des intellectuels du pays.

La dernière tentative louable de réforme au ministère de l’éducation nationale remonte à Joseph C. Bernard à la fin des années soixante dix. Elle a concerné principalement le curriculum qui sera bien sûr remanié depuis, mais rien du genre à apporter un changement en profondeur dans la gestion de l’éducation en Haïti. Mr. Manigat a su joindre l’administration de l’éducation à la dispensation du savoir. Il serait à encourager que son modèle soit élargi à d’autres niveaux afin de permettre à d’autres ministères de prendre le chemin de la modernité et du progrès.

L’homme de l’année, Mr. Nesmy Manigat, est un modèle pour la jeunesse universitaire. Nous remercions ses collaborateurs qui ont su se rallier à une telle vision qui donne de l’espoir au pays. Malgré leur misère, les parents haïtiens ont toujours priorisé l’éducation. Nous savons que beaucoup de malheureux consentent des sacrifices énormes pour permettre à leurs enfants d’acquérir une éducation et l’instruction. Nous savons tous que le système a favorisé la formation d’analphabètes fonctionnels pendant trop longtemps. Le vœu du prof. Nesmy Manigat est de mettre l’éducation au service du développent et de l’avancement de l’être haïtien. Nous présentons nos compliments et nos félicitations à l’homme de l’année, Mr. Nesmy Manigat.  Vers les sommets les plus élevés, même par les monts les plus rocailleux !    

BRAVO! BRAVO! NESMY MANIGAT

HAITITECHNEWS EDITORIAL TEAM


14945_10152741450799439_3304410618910487414_n12289656_10153768653349439_7487120992629245499_n

Most Popular

Numérique-Covid 19 : Quelles leçons pouvons-nous en tirer pour l’avenir ?

La révolution numérique bouleverse la manière de faire de la politique, les processus et lieux de politisation comme la construction des représentations...

Amour et sexe à l’heure du numérique

lle s’appelle Dating. Lancée par la société Facebook à l’automne 2018, elle est venue s’ajouter à une longue liste d’applications spécialisées dans la mise...

Pour une révolution de l’Internet en Haïti

Dans son rapport 2015 sur les technologies de l’information, le Groupe de travail ouvert des Nations unies sur les objectifs de développement...

Transformation numérique : le ministre Agenor Cadet est loin de porter le projet dont l’école Haitienne a besoin

L’éducation est actuellement confrontée à une menace d’ampleur inédite et à une crise d’une amplitude exceptionnelle. À la date du 28 mars 2020, la...

Recent Comments