Home Entrepreneur Quelles sont les forces des réseaux sociaux par rapport aux médias traditionnels?

Quelles sont les forces des réseaux sociaux par rapport aux médias traditionnels?

Il faut savoir que le print a été dépassé par les réseaux sociaux depuis deux ans. Les jeunes notamment, préfèrent largement s’informer sur le Web et les réseaux sociaux plutôt que via des journaux papiers. Globalement, les réseaux sociaux connaissent une forte croissance sur l’accès à l’information parce qu’ils proposent une expérience forte basée sur l’immédiateté et la sélectivité d’informations pertinentes pour l’utilisateur, grâce à un certain nombre d’outils. Avec les réseaux sociaux, il est possible de recevoir des informations en temps réel, de multiplier les sources sans contrainte, d’accéder à des contenus personnalisés qui les intéressent, et enfin de commenter et partager l’information très facilement. La personnalisation des contenus offerte par les réseaux sociaux joue un rôle déterminant pour des internautes submergés d’informations, ils ont besoin de filtrer et manipuler les contenus. L’accès à l’information devient une expérience sociale perpétuellement renouvelée. Les internautes cherchent à évaluer et réagir à l’information.

Une grande majorité des ​contenus partagés sur les réseaux sociaux provient des médias traditionnels ou y fait référence. Selon le directeur du Guardian, Alan Rusbridger, le journalisme, d’ici 2020, ne va pas disparaître comme certains le préconisent. Les réseaux sociaux ont besoin des médias traditionnels comme le format papier puisqu’il s’en nourrit. Il existe une certaine complémentarité… D’ailleurs, un grand nombre de personnes consultent encore les deux et certains n’apprécient pas vraiment l’information proposée sur les réseaux sociaux.

Aujourd’hui, ces derniers n’apportent pas une totale satisfaction aux utilisateurs. Tandis que les médias traditionnels obtiennent une note supérieure à 7/10, les réseaux sociaux reste à un demi point en dessous depuis plusieurs années toujours selon Médiamétrie. Comment l’expliquer? Le manque de recul et la capacité insuffisante à analyser sont les arguments avancés.

Je terminerai en disant que les autres médias, dits «traditionnels», devront tout de même se réinventer face au changement de paradigme lié au Web et aux réseaux sociaux. Ils auront besoin de s’adapter aux nouvelles technologies et aux nouveaux outils pour perdurer et auront intérêt à imaginer des stratégies innovantes. Soit en ayant une stratégie transmedia, adaptée aux différents médias et aux réseaux sociaux, soit en faisant des choix forts comme a pu le faire MinuteBuzz récemment. Pour rappel, Maxime Barbier et son équipe ont choisi de supprimer leur site six ans après sa création et de publier uniquement sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram et Twitter, principalement des vidéos. Leur but: s’adapter aux usages pour toucher plus directement les cibles et générer plus d’engagement.

Camille Jourdain

Most Popular

Comment faire émerger une vision partagée du numérique pour l’éducation en Haiti

  La crise sanitaire liée à la COVID-19 interroge chaque acteur de la communauté éducative, sur la nature...

L’absence d’Internet accélère l’exclusion sociale en Haiti

Trois populations sont particulièrement concernées, les jeunes – pour des raisons financières – les personnes âgées – par manque d’intérêt, disent-ils –,...

Livres en Folie 2020: Partout et nulle part !

L’adaptation est le propre de  l’homo sapiens sapiens. Outre la capacité de modifier à souhait son environnement, l’homme...

En pleine pandémie de covid-19, le Rwanda bâtit un système éducatif résilient contrairement à Haiti.

Avec plus de 280 cas confirmés, le Rwanda, comme bien d’autres pays, fait face à des risques élevés de transmission des infections de...

Recent Comments